Logiciels libres, linux, le web...

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - projet

Fil des billets

jeudi, janvier 13 2011

Quand le besoin d'un gestionnaire de bugs (bug tracker) se fait ressentir

Je commence à avoir un certain nombre de projets à gérer, pour le développement j'ai configuré un ordinateur "de récupération" avec une debian. Cela me permet de ne pas me être constamment sur mes projets. Lorsque mon serveur est éteint je ne travaille pas, du moins pas sur le développement.

Avec la recrudescence de projets, j'ai besoin de gérer les bugs qui surviennent sur mes projets. Pour l'instant le suivi des bugs est géré de manière archaïque, par e-mail, avec des notes que je prends sur des feuilles par ci par là. Pour structurer tout ça et permettre un meilleur suivi j'ai pris la décision de mettre en place un système de gestion de bugs.

Les critères de choix sont très simples, je vais mettre en place ce bug tracker sur mon espace d'hébergement à l'extérieur de mon réseau afin de ne pas avoir à gérer la disponibilité de celui-ci. En effet cela serait dommage d'avoir un bug tracker qui ne serait pas disponnible. Il faut donc que ce système puisse être installé sur un serveur mutualisé "standard" (PHP, Mysql). Il devra être le plus simple possible, l'accès sera géré par mot de passe, il n'y aura qu'un seul compte par client. Chaque client aura accès au suivi des projet qui lui sont propre. Il devra être en français, la majorité de mes projets sont réalisés pour des clients francophones. Il ne devra pas nécessiter pour le client d'installation supplémentaire que le navigateur Web.

À partir de ces critères j'ai fait une sélection de projets, naturellement tous open source, que je vais tester. Je ne vais pas pouvoir tous les tester faute de temps, mais j'en testerais un maximum.
Voici donc une liste de 4 systèmes de gestion de bugs :

  • etraxis : Dispose d'une interface Web, l'interface est entièrement personnalisable. Celui-ci me semble un bon candidat.
  • Bugzilla : Bug tracker utilisé par mozilla. Il est aussi utilisé par Open Office, RedHat, la NASA, Facebook et plein d'autres.
  • Mantis : C'est certainement un des plus connus, il est utilisé par beaucoup d'entreprises. La gestion des bug est très structurée (Projets > Sous-projets > Catégories > Bugs).
  • The Bug Genie : Il réponds lui aussi à tous les critères, il peut être intégré à Subversion.


Celui-ci ne rentre pas dans mes critères mais cela semble être un bon projet donc je me permet de le citer.

  • WebIssue : Celui-ci dispose d'une interface à installer sur le poste du client. Il permet aussi de gérer les projets. Il a l'air bien mais le fait d'installer une application pour accéder au suivi des bugs ne permet pas aux clients d'y accéder rapidement. Je préfère que l'accès se fasse directement dans le navigateur Web.


Il existe bien d'autres projets de bug tracker mais ceux-ci ne répondent pas à mes attentes où je ne les connais pas. Je pense tester Mantis en premier à cause de sa notoriété. SI vous en connaissez d'autres n'hésitez pas à commenter ce billet. Surtout s'il sont plus simples du point de vue de leurs fonctionnalités.

lundi, mai 11 2009

OpenProj pour la création de planning

OpenProj est un gestionnaire de projet libre, tout comme GanttProject. OpenProj est très complet par rapport à GanttProject, d'après ce que j'ai pu lire il peut rivaliser avec Microsoft Project à part pour quelques fonctionnalités. Il est sous licence CPAL, fait partie de la suite bureautique StarOffice en version 8.
Serena, l'éditeur du logiciel, propose aussi une version hébergée du logiciel (SaaS).

Création de planning avec OpenProj

Les capacités d'exportation de GanttProjet étant relativement limités, du moins pas pratiques du tout.J'ai décidé de tester OpenProj pour la création de planning.
Vue d'un projet - interface d'OpenProj
Comme la plupart des logiciel de gestion de projets, il faut définir les ressources utilisés. Une fois les ressources renseignés dans le tableau des ressources, on peut ensuite créer le planning en ajoutant les tâches dans le tableau du diagramme de Gantt.
Pour obtenir un rendu cohérent pour la création d'un planning, il faut cacher certaines colonnes. J'ai créé un petit exemple du résultat auquel on peut arriver :
Diagramme de Gantt exemple - OpenProj
Malheureusement l'exportation en pdf n'est disponible que dans la version hébergée. Cette limitation peut être facilement contournée si l'on dispose d'une imprimante PDF.
Pour installer une imprimante PDF sur debian il suffit d'installer le paquet cups-pdf. Les fichiers apparaissent ensuite dans le sous dossier PDF du dossier personnel de l'uilisateur.

OpenProj est facilement utilisable pour la création de planning. La modification de ceux-ci est très rapide en cas de retards par exemple.